Menu
Le Pôle Automobile Hauts-de-France

Axes stratégiques


Les 5 comités :

Depuis juin 2011, date de création du Pôle Automobile Hauts-de-France, pour chacun des axes stratégiques listés ci-dessous, un comité spécialisé a été mis en place. Chaque comité s’est approprié la mission confiée et en a établi son propre plan d’actions sous le pilotage des partenaires experts et référents, dans chacune de ces missions.

 Les 5 comités

Compétitivité et performance des PME

Pilote : ARIA

Jamais le destin des grandes et petites entreprises n’a été aussi lié. Les grandes entreprises, pour rester compétitives, doivent être entourées de PME performantes. Nous devons accompagner ces dernières  pour les aider à poursuivre, voire mettre en place pour certaines, des démarches de progrès telles que diagnostics stratégiques, management participatif, LEAN, écoconception,… et à s’ouvrir également vers l’international et les stratégies d’alliances et de mutualisation. En 2013, 58 entreprises se sont engagées dans le programme ASPARANCE 2 dont 47% de PME, 5% d’ETI, et 48% de GE.

 

Innovation et R&D

Pilote : NFID / Transalley

Les nouveaux enjeux écologiques et nouvelles attentes des automobilistes obligent la filière à réfléchir à de nouvelles sortes de mobilité, de nouveaux matériaux, de nouvelles motorisations, de nouvelles utilisations, de nouvelles prestations… Notre rôle est d’informer, de susciter et d’accompagner les entreprises à s’intéresser, voire participer au développement de tout ou partie de ces nouveautés.

 

Emploi et Compétences

Pilote : UIMM

L’industrie automobile continue à embaucher et cela malgré les restructurations qu’elle a subies. Deux raisons principales : les nouveaux métiers et les départs en retraite prévisibles, dus à la pyramide des âges.

Face à des problématiques similaires, notamment en termes d’attractivité, les Pôles Automobile, Ferroviaire et Mécanique se sont réunis afin de mettre en place des actions communes.

Ce plan d’action s’articule autour de 3 axes :

– Attractivité de l’industrie auprès des jeunes

– Accompagnement des entreprises sur les compétences et emploi

– Adéquation des formation aux besoins des industriels

 

Financement des entreprises

Pilote : BPI France

Tous les changements apportés au secteur ne sont pas sans conséquence sur la santé financière des entreprises de la filière. Malgré le marché national en chute,  les entreprises de l’automobile sont obligées d’investir dans l’innovation et l’amélioration des performances. Là également, habituées à la croissance, très peu d’entre elles maîtrisent les outils d’aide mis à leur disposition.  Nous devons faire en sorte d’améliorer la lisibilité de ces dispositifs, d’en informer les entreprises et les accompagner si besoin.